Les fourberies de Scapin

Dates

Une adaptation des Fourberies de Scapin version 2021

Dans une ambiance rap et ghetto, mélangeant la langue classique de Molière avec la langue de la jeunesse d’aujourd’hui, voici une version généreuse et déjantée du chef-d’œuvre de Molière. Jouée dans le respect du texte et portée par de jeunes acteurs, dans une modernité qui donne tout son sens à la pièce.

Un jeune voyou habitué à vivre avec sa solitude mettra sa liberté et son intégrité physique en jeu pour l’amour de l’humanité. Rendre service à une jeunesse appartenant à une classe sociale au-dessus de la sienne dans l’espoir d’y accéder. Sera-t-il remercié ou abandonné ?

Le texte original a été conservé, des liens nouveaux entre certains personnages ont été tissés : amours assumés ou inavoués, liens de parenté, trahisons et passés douloureux viennent renforcer l’intrigue initiale de Molière. Des créations musicales et instrumentales originales, agrémentées de transitions improvisées où le langage est totalement contemporain, quelques notes urbaines avec un peu de rap et un squat en guise de décor inscrivent définitivement ce Scapin dans la France d’aujourd’hui.

Texte original : Molière

Mise en scène : Tigran Mekhitarian

Distribution : Sébastien Gorski, Tigran Mekhitarian, Etienne Paliniewicz, Louka Meliava, Théo Navarro-Mussy, Samuel Yagoubi, Blanche Sottou, Charlotte Levy et Isabelle Andrzejewski

Production et diffusion : En Scène ! Productions / Pierre Boiteux – pierre@esprods.fr – 06 61 41 72 20

Direction artistique : Compagnie L’Illustre Théâtre

Ils en parlent :

« Et le texte de Molière ? Il est là, insubmersible. Moderne, audible. Dans la salle, ça réagit, aux bravades contemporaines comme aux saillies classiques. Les gamins rient. Nous aussi. Pari réussi. » Le Parisien

« Triomphe de l’insolence. » L’Express

« La pièce est un cadeau fait à cette génération. » Toute la Culture

« Vous avez un petit bijou entre les mains. » Stanislas Nordey, directeur du Théâtre National de Strasbourg

« C’est un geste fort, généreux, déjanté, dessiné dans le respect du texte avec de jeunes acteurs grâcieux et puissants. Un souffle, une invention… Je souhaite le meilleur au groupe de Tigran et à la vie de ce spectacle » Jean François Sivadier


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.